Location de voitures Slovaquie

Gagnez du temps et de l'argent. Nous comparons les offres des agences de location de voitures en Slovaquie pour vous.

Afin d'utiliser ce site, votre ordinateur doit accepter les cookies.

Nous comparons tous les prestataires connus

Location de voitures Slovaquie

EasyTerra location de voitures Slovaquie est un site indépendant de comparaison de location de voitures. Notre site compare les tarifs des agences de location de voitures connues afin que vous puissiez toujours réserver votre voiture à un prix compétitif.

Derniers avis clients

Notation moyenne : 10 de 10 Nombre d'évaluations de clients : 1
Budget Aéroport de Bratislava
“Excellent et facile !”

“Tout était simple et facile à organiser. Excellent service, personnel convenable, cela mérité d'être dit encore une fois. Excellent rapport qualité-prix.”

06-01-2015 20:43

Informations sur le lieu Slovaquie

Introduction

La Slovaquie est un pays situé en Europe de l'Est avec comme capitale Bratislava. Celle-ci est aussi la plus grande ville de Slovaquie. Elle compte 450 000 habitants. Bratislava se situe près de la frontière ouest, non loin de l'Autriche et de la Hongrie. Le Danube coule à travers un agréable paysage vallonné et forme la frontière naturelle avec la Hongrie.

Pour beaucoup de touristes la nature slovaque restée sauvage est une réelle attraction. Spécialement le nord et le nord-est ont beaucoup à offrir. Les hautes montagnes des Tatras, les villes historiques de Levoca et de Bardejov et les possibilités de faire du rafting sur la rivière Dunajec donnent aux amoureux de la nature plus d'une raison de visiter la Slovaquie. Ceux qui aiment les sites historiques peuvent visiter la capitale, les villes mentionnées ci-dessus et l'un des 180 châteaux et ruines qui demeurent encore debout sur la terre slovaque. Spissky hrad à l'est, est de loin le plus beau. Dans le nord-est sont aussi les églises historiques en bois de la période Morave datant du neuvième siècle. La Slovaquie est une jeune république, qui existe depuis maintenant cinquante ans et que découvrent des touristes de plus en plus nombreux.

Histoire

La région qui est connue aujourd'hui comme Slovaquie, a été habitée par des tribus slaves au cinquième siècle après J.C. En 833, un prince morave a conquis la ville de Nitra, à 85 kilomètres à l'est de la Bratislava actuelle. C'est ainsi que fut fondé le Grand Empire Morave. Les parties centrales et de l'ouest de la Slovaquie, l'entière République Tchèque et des parties de la Pologne, la Hongrie et la Allemagne, formaient cet empire. Durant la seconde moitié du neuvième siècle, le Christianisme a fait son apparition sur l'empire qui s'est converti en cette religion.

On a accordé seulement une vie courte à l'empire Morave. En 907, il est tombé en morceaux et vers 1018 la Hongrie avait annexé tout l'empire. Cette situation a fourni neuf cents ans de relative stabilité pour la plus grande partie de la Slovaquie. De 1412 à 1772, la région Spis orientale a appartenu à la Pologne. Les hongrois ont creusé des mines d'argent, de cuivre et d'or. Le commerce de l'ambre, de la laine et de l'or a aussi commencé. À une distance de 170 kilomètres à l'est de Bratislava se trouve encore la ville historique de Banska Stiavnica. La mention écrite la plus ancienne sur cette ville date de l'année 1156. Durant le treizième siècle Banska Stiavnica s'est fait connaître pour son or et son argent. De nos jours, le centre de la ville historique est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Au seizième siècle, les Turcs ont envahi la Hongrie. La capitale a été déplacée de Buda à Bratislava. Ensuite, en 1867, l'Empire autrichien-hongrois a été fondé. Les Hongrois ont alors imposé leur culture à la Slovaquie. La langue hongroise était la seule langue enseignée dans les écoles par exemple. Comme réaction à cela, le peuple slovaque a resserré ses liens avec les Tchèques. Comme les Tchèques étaient occupés par l'Autriche, les deux pays ont partagé un destin semblable. Après l'écroulement de l'Empire autrichien-hongrois pendant la Première guerre mondiale, la République Tchèque-slovaque est née.

En 1939 cependant, elle est de nouveau tombée en morceaux. Quand, aux accords de Munich, la république a été forcée d'abandonner certaines parties, la Slovaquie a décidé de déclarer l'indépendance. La Hongrie a alors saisi l'occasion de prendre un peu de terre à la Slovaquie affaiblie.

Durant la Seconde guerre mondiale la Slovaquie, sous les conseils de Jozef Tiso, s'est mis du côté d'Hitler. En 1944 le peuple slovaque s'est révolté contre le faschiste Tiso. Les Slovaques sont fiers jusqu'à ce jour de leur démonstration de résistance. Il a fallu un mois aux allemands pour écraser le soulèvement.

Après la guerre, la Tchécoslovaquie est devenue un seul état de nouveau. Il était supposé être un état fédéral, mais les Soviétiques ont occupé le pays en 1948 et ont centralisé leur pouvoir à Prague. Les Slovaques se sont sentis discriminés par rapport aux Tchèques. Cela a abouti 'au Printemps de Prague', une période qui a commencé en janvier et a fini en août de l'année 1968. Alexander Dubcek, à ce moment-là leader politique de la Tchécoslovaquie, s'est dirigé vers une ligne politique plus modérée pour ce pays communiste. C'était son intention de démocratiser le pays. À cause de ces changements, les Slovaques ont théoriquement obtenu l'égalité de leurs droits. Cependant, le pouvoir restait à Prague. L'Union soviétique a alors craint que les changements du milieu politique de la Tchécoslovaquie influencent d'autres membres du Pacte de Varsovie. C'était une des raisons pour lesquelles Leonid Brezhnev, le leader communiste de l'Union soviétique, a décidé de mettre la fin aux réformes. Le vingt août 1968, 'l'Opération Danube' a commencé par laquelle l'Union soviétique a envahi la Tchécoslovaquie.

Toutes les réformes ont été défaites. L'agitation et l'insatisfaction parmi le peuple ont continué d'exister. La non violente 'Révolution de Velours' de 1989 a jeté le régime communiste en bas et a ranimé le nationalisme Slovaque. En 1992, le Parlement Slovaque a rejeté un traité qui maintiendrait la République tchécoslovaque. Les Slovaques voulaient un état souverain qu'ils ont obtenu en 1993.

Société et culture

Il y a approximativement 5,5 millions de personnes qui vivent en Slovaquie. Environ dix pour cent d'entre elles sont d'origine hongroise. Ce groupe vit principalement dans le sud-est du pays. Moins d'un pour cent est Tchèque. Il existe aussi une population tzigane qui vit en Slovaquie. On ne connait pas leur nombre exact.

Les Slovaques sont en général très amicaux, quoiqu'ils puissent sembler légèrement rébarbatifs tout d'abord. La population rurale chérit ses traditions. Les invités sont souvent accueillis par un verre de slivovica, une liqueur forte de prunes. Les chaussures sont enlevées à la porte et sont souvent échangées avec des pantoufles, des sandales ou d'autres chaussures. Dans les villages, quelques personnes portent toujours les vêtements traditionnels colorés.

La grande majorité de Slovaques est catholique. En plus de cela, le Protestantisme évangélique est très populaire. La religion en général forme une partie importante de la vie quotidienne des Slovaques. Dans l'est du pays, il y a aussi des catholiques grecs et des croyants orthodoxes.

La langue slovaque est étroitement rapprochée de la langue tchèque. Toutes les deux sont des langues slaves occidentales. Beaucoup de Slovaques plus jeunes peuvent parler l'anglais. Un grand nombre de Slovaques parlent aussi l'allemand, mais ce n'est pas toujours apprécié, spécialement par la génération slovaque plus ancienne, quand des étrangers s'adressent à eux en allemand. Les tentatives des visiteurs pour essayer de parler le slovaque sont d'habitude bien accueillies.

Situation politique

Depuis 1993, la Slovaquie est une république parlementaire. Le président est à la tête de l'état. Il ou elle est élu pour une période de cinq ans. Depuis 2004 Ivan Gasparovic a cette fonction. Le président est aussi celui qui nomme ses ministres.

Le premier mai 2004, la Slovaquie a rejoint l'Union Européenne. En plus de cela, le pays est membre des Nations-unies et de l'OTAN.

Économie

Depuis l'effondrement du communisme en 1993, l'économie Slovaque est à la traîne. Le taux de chômage est aussi très élevé. Un tiers de la Slovaquie est cultivé. Le secteur agricole est très important. En plus de cela, on produit de l'acier, de la céramique et du textile. L'économie de la Slovaquie repose sur le commerce avec l'Allemagne, la République Tchèque, la Russie et l'Italie. La monnaie de la Slovaquie est toujours la Couronne Slovaque. En janvier 2009 l'Euro sera introduit.

Géographie et climat

Au cœur de l'Europe, entourée de la Pologne, l'Ukraine, la Hongrie, l'Autriche et la République Tchèque, se trouve la Slovaquie, un grand pays de presque cinquante mille kilomètres carrés. Dans le sud-ouest de ce pays allongé, le Danube forme une frontière naturelle avec la Hongrie. Depuis le fleuve jusqu'au pied des Carpates de vertes prairies s'étendent sur les collines. C'est une région agricole fertile. À l'est de Bratislava, le long du Danube, se trouve la plaine la plus sèche, la plus chaude et la plus ensoleillée de Slovaquie. La plus longue rivière de Slovaquie a sa source au nord dans les montagnes des Tatras et finalement se jette dans le Danube. Cette rivière porte le nom de Váh

Un peu moins de la moitié du pays est recouvert d'arbres. Le Vysoké Tatry, les hauts Tatras dominent la Slovaquie centrale. Le point culminant est à 2654 mètres d'altitude et s'appelle Gerlachovsky stit. La chaîne de montagnes des Tatras est l'une des attractions les plus visitées de Slovaquie. Les randonneurs à pied peuvent rester bouche bée devant les panoramas qui rivalisent en magnificence. En marchant parmi les bois et le long des falaises, des lacs de montagne parfois apparaissent, semblables au conte de fées. Ces tarns sont les yeux des Tatras.

Au sud de la Slovaquie se trouvent des montagnes d'ardoise, dans lesquelles les cavernes Slovensky raj ont été creusées par l'érosion. Ce Parc national offre aux visiteurs l'opportunité de voir les belles flore et faune dans et le long des ravins, des prairies et de la rivière Hornad. Le secteur varie entre 500 et 1700 mètres d'altitude. En marchant par les crevasses et sur les plateaux, les randonneurs à pied arriveront à des chutes d'eau petites et plus grandes qui tombent en bas des falaises.

La Slovaquie est entourée par d'autres pays, et c'est pour cela que le climat est continental. Les hivers sont froids et les étés sont chauds. En hiver, les chutes d'eau gèlent dans les montagnes et la neige couvre les sentiers. Jusqu'au printemps les montagnes peuvent garder leur couleur blanche. Juillet et août sont les mois les plus chauds. Les températures les plus hautes sont atteintes dans la plaine du Danube.

Circulation et infrastructures de transport

Sur les autoroutes slovaques, la vitesse maximum est de 130 km/h. Dans les agglomérations, les conducteurs doivent ralentir jusqu'à quarante ou soixante km/h. À l'extérieur de ce secteur on peut conduire à 90 km/h. Pour conduire sur des autoroutes, une vignette verte est obligatoire. Celles-ci sont en vente aux frontières, dans les stations-service et les bureaux 'Satur'.

La ligne de chemin de fer la plus importante se trouve de Bratislava à Kosice à l'ouest. De Bratislava, on peut prendre plusieurs rejoindre des villes européennes. Les trains slovaques sont efficaces et les billets ne sont pas chers.

Pour voyager en transport public entre les différentes villes, il est préférable de prendre le train plutôt que le car. Les cars sont lents et moins confortables. De plus, les trains sont fréquents. Les bus et les trams fonctionnent généralement depuis quatre heures et demie du matin jusqu'à onze heures et demie du soir. Il y a plusieurs vols par jour en provenance et à destination de l'Aéroport de Prague. Comme l'Aéroport de Vienne se trouve à soixante kilomètres de Bratislava, peu d'avions quittent l'Aéroport de Bratislava pour d'autres villes européennes. L'Aéroport de Bratislava est situé à neuf kilomètres de la capitale.

Nourriture et boisson

Les Slovaques dînent en général entre six et neuf heures. L'une des spécialités du pays est le potage d'ail (cesnaková pievka). Un autre plat slovaque typique est bryndzové halusky: des gnocchis au fromage de brebis et au bacon. Le fromage slovaque est aussi une spécialité. De plus, on propose le traditionnel goulasch en Slovaquie et diverses sortes de poisson sont servies comme la truite et la carpe.

Il y a un peu de viniculture au sud et dans la région de Modra au nord de Bratislava. Le vin slovaque est en général très bon. Tout comme dans la République Tchèque voisine, les Slovaques brassent de la très bonne bière, ou pivo. Ceux qui aiment les alcools forts peuvent en goûter plusieurs sortes en Slovaquie. Ceux qui aiment les spiritueux à base d'herbes peuvent goûter demänovka ou horec. L'alcool fort traditionnel à base de prune slivovica est un produit slovaque qui partage son caractère fruité avec borovicka qui est fait de genévriers.

Fuseau horaire

Le fuseau horaire de la Slovaquie est GMT/UTC+ 1. À la fin mars, les Slovaques avancent leur montre d'une heure. C'est ce qu'on appelle 'l'heure d'été'. Fin octobre, les horloges retournent de nouveau à 'l'heure d'hiver'.

Hébergement

Les hôtels en Slovaquie sont évalués avec un système d'étoiles. Cela va d'une à cinq étoiles. Dans Bratislava, les hôtels sont plus chers que dans le reste du pays.

Les auberges de jeunesse sont d'habitude ouvertes pendant juillet et août. Les auberges de jeunesse offrent un abri très modeste pour les touristes. Celles-ci sont pour les voyageurs qui ne veulent rien de plus qu'un lit pour dormir. Elles sont souvent utilisées par des randonneurs à pied. Des informations sur ces auberges sont disponibles dans les offices de tourisme.

Les campings sont en général ouverts entre mai et septembre. On peut aussi y louer des petites maisons.

Ceux qui sont intéressés par une chambre en ville ou à la campagne devront chercher les pancartes indiquant privát ou Zimmer frei. Les centres d'informations touristiques ou les agences de voyage peuvent aussi faire les réservations de chambres. En dehors des villes, dans les endroits touristiques, le service est souvent plus étendu.

Sources externes

Pour plus d'informations à propos de la Slovaquie nous recommandons Google et les sources suivantes: